top of page

[CENTRE PRESSE] - Roller-hockey : les Gargouilles bien parties pour une montée… presque impossible


Equipe Nationale 4 de Roller Hockey Ruthénois. Saison 2022/2023. Rodez. Gymnase Frugère

À l'aube des play-off de Nationale 4, le bilan de l'équipe de roller-hockey ruthénoise est plus que positif avec dix victoires en douze matches. Mais avec les risques de plusieurs départs la saison prochaine, le club ne pense pas faire la demande d'accession en N3.

Pour la cinquième saison en Nationale 4, l’équipe de roller-hockey de Rodez répondant au nom des "Gargouilles" a le vent en poupe. Elle enchaîne les victoires, qui permettent au club de caracoler en tête dans un championnat qui ne peut plus lui échapper d’ici le mois d’avril. Une ambition légitime pratiquement réalisée grâce à un effectif composé pour partie des anciens cadets demi-finalistes du championnat de France 2014-2015 Composé de lycéens, de salariés, de jeunes et de moins jeunes, c’est un groupe mixte de 12 joueurs évoluant sous la houlette de Pierre Vergnat et Antoine Cornet. En début de saison, le maître mot du staff était : "plaisir". Comme la qualité de jeu à suivi l’état d’esprit, les résultats ne se sont pas fait attendre : seulement deux défaites en 12 matchs et une place de leader à la clé devant Colomiers à quelques matches de la fin de la phase des poules.

Le club contraint de ne pas faire de dossier de montée !

L’entraîneur-joueur Antoine Cornet souligne la bonne ambiance qui règne dans le club et dans le groupe senior, travailleur et attentif aux consignes. Mais les perspectives de la saison prochaine sont moins bonnes. "Cette année, j’ai un groupe capable de jouer en N3, hélas cela ne sera pas le cas la saison prochaine." Outre lui-même, qui poursuivra ses études à Toulouse, quatre à cinq joueurs vont quitter le club. Aussi, il sera difficile de tenir une saison au niveau supérieur. Pour accéder en N3, le club doit participer aux play-off et monter un dossier pour accéder à l’étage supérieur. Dossier que l’association ruthénoise ne montera sûrement pas vu l’effectif, sauf éléments nouveaux d’ici le mois d’avril. "Ce n’est pas grave, derrière nous avons des jeunes qui poussent. Le club pourra, plus tard, réaliser cette ambition sportive", se projette le coach déjà satisfait de la saison des Gargouilles.


Jean-Marc Nicolet


Source : https://www.centrepresseaveyron.fr/2023/03/14/roller-hockey-les-gargouilles-bien-parties-pour-une-montee-presque-impossible-11060823.php

Comentários


bottom of page